5 raisons d’embaucher un candidat en reconversion professionnelle

Il est désormais loin le temps où les salariés passaient plus de 40 ans dans la même entreprise. De nos jours, les carrières des actifs français sont majoritairement ponctuées d’une, voire de plusieurs, reconversions professionnelles. Besoin radical de changement, quête de sens, déclic.. de nombreuses raisons poussent chaque année des personnes à quitter leur emploi pour apprendre un nouveau métier. 

Récemment, la crise engendrée par la pandémie de Covid-19 a accentué ce phénomène. En 2021, plus de 20.000 dossiers ont été financés par le dispositif de reconversion individuel (ex-CIF), rapporte Les Échos. La principale raison pour laquelle ces actifs en reconversion décident de se lancer dans une nouvelle aventure professionnelle est “la perte de sens” à 27%, révèle une enquête de l’institut BVA, réalisée sur un échantillon de plus de 5.000 personnes. Viennent ensuite “l’insatisfaction” des conditions de travail à 23%, de la rémunération à 22%, et enfin une pression trop forte à 20%*.

Selon les chiffres du baromètre Centre Inffo*, publiés au début de l’année 2021, un actif sur cinq était engagé dans une démarche de reconversion professionnelle. En outre, sur les 80% d’actifs qui n’étaient pas en reconversion, 33% d’entre eux envisageaient de changer de métier dans les années à venir. In fine, 87% des personnes interrogées ont justifié leur choix de changer de carrière par le désir de “faire un métier plus proche de leurs valeurs”.

*enquête réalisée sur un échantillon de 1.600 personnes. 

Candidats en reconversion professionnelle : mettre un terme aux préjugés 

Quelques préjugés concernant les personnes en reconversion professionnelle demeurent encore aujourd’hui : moins compétents, moins engagés, moins fiables ou encore plus instables, pour ne citer qu’eux. En outre, les recruteurs privilégient encore majoritairement des candidats qui ont fait des études en lien avec le poste vacant et qui ont déjà une expérience significative, plutôt que des profils plus atypiques tels que les autodidactes ou les personnes en reconversion professionnelle.

Toutefois, les lignes commencent peu à peu à bouger puisque recruteurs et RH accordent de plus en plus leur chance à ce type de profils. 62% des entreprises affirment avoir déjà recruté un candidat issu d’une reconversion professionnelle, relate le Figaro. En outre, 86% des chefs d’entreprises et DRH qui ont sauté le pas ont assuré être totalement satisfaits de leurs nouveaux collaborateurs. 

Qu’ils soient en quête de sens, à la recherche d’un meilleur équilibre vie pro-vie perso, ou qu’ils aient soif de nouveaux savoirs, les personnes en reconversion professionnelle peuvent être un gros atout pour votre entreprise, et aujourd’hui Le Pupitre s’est donné la mission de vous expliquer pourquoi ! Voici donc 5 raisons de laisser sa chance à un candidat en reconversion. 

1. Sa motivation ne fait aucun doute 

C’est sans doute le premier gros avantage qui nous vient en tête quand on décide d’embaucher un candidat en reconversion professionnelle (bien qu’il y en ait d’autres, que nous allons détailler par la suite) : sa motivation. En effet, cette dernière ne fait aucun doute. Il n’est pas chose aisée de faire une croix sur tout ce qu’on a construit professionnellement parlant et de tout recommencer dans un nouveau secteur d’activité. Cela nécessite de la volonté, du courage et une détermination hors pair. En effet, il s’agit d’un changement aussi radical qu’important pour le candidat, qui va passer par de nombreuses phases de doute et de remise en question. 

Le postulant en reconversion a conscience que son profil “atypique” peut effrayer certaines entreprises, c’est pourquoi il doit faire doublement ses preuves auprès des recruteurs afin de se démarquer et d’obtenir le poste. Son projet a été soigneusement mûri et travaillé : il est déterminé à apprendre de nouvelles choses, gagner en compétences et atteindre ses objectifs. Ainsi, un candidat en reconversion professionnelle sera un véritable moteur pour l’entreprise. 

2. Il a un fort esprit d’engagement 

Un candidat qui a pris un aussi gros risque que celui de quitter tout ce qu’il connaissait jusqu’alors pour repartir de zéro, dans le but de s’épanouir au travail, montre, comme on vient de le voir, une motivation indiscutable. Une chose est sûre : s’il se présente en entretien face à vous, ce n’est ni par hasard, ni par dépit ni par contrainte.

Cela présage ainsi un engagement certain de la part de ce potentiel futur collaborateur. Il sait ce qu’il veut, et ce qu’il veut, c’est vous. Il a choisi d’être là, par ambition et surtout par passion. Ce nouveau départ professionnel est pour lui la concrétisation de tout son parcours de reconversion. Ainsi, il développera rapidement un fort sentiment d’appartenance à sa nouvelle entreprise et se surpassera pour s’intégrer à sa nouvelle équipe, faire ses preuves, et surperformer. 

3. Son adaptabilité est indéniable 

L’adaptabilité est une soft skill particulièrement recherchée par les entreprises. Toutefois, il n’est pas toujours simple de l’identifier à travers un CV dit “classique”. L’avantage d’un candidat en reconversion, c’est que son parcours peu banal sous-entend qu’il sait facilement s’adapter aux changements et s’acclimater à de nouveaux environnements. 

De plus, son choix de changer de carrière traduit sa capacité à se remettre en question, à s’interroger, et à prendre les décisions adéquates, en fonction de ses objectifs. C’est un challenger : il sait ce qu’il veut, et se donne les moyens d’y parvenir. 

4. Il est d’une grande polyvalence

L’avantage de recruter un candidat en reconversion, c’est d’avoir affaire à une personne avec une multitude de compétences, ce qui peut, dans certains cas, s’avérer très utile pour une entreprise. En effet, de par son expérience passée, le postulant possède un certain nombre de capacités transversales, qui peuvent être bénéfiques dans son nouvel environnement de travail. Cela peut conduire au lancement de nouveaux projets ou au développement de nouveaux objectifs.

En outre, les candidats en reconversion sont des professionnels. Dans un autre secteur, à un autre poste, certes, mais contrairement aux profils juniors, ils ont de la bouteille et connaissent déjà le monde de l’entreprise. Ils seront ainsi opérationnels plus rapidement qu’un candidat sans expérience. De plus, recruter ce type de profil permet d’obtenir un regard extérieur sur le fonctionnement et les méthodes de son entreprise, et ainsi de pouvoir la faire évoluer si nécessaire. 

5. Ses connaissances sont à jour

Enfin, pour finir ce tour d’horizon des avantages à embaucher une personne en reconversion, n’oublions pas un point très important : il vient de terminer sa formation. Et pourquoi est-ce un gros avantage ? Tout simplement parce que, de nos jours dans de nombreux secteurs, l’obsolescence des compétences et des connaissances est de plus en plus rapide. 

Avec une personne en reconversion il n’y a pas ce risque : les pratiques et techniques apprises sur le métier au cours de son apprentissage ont été réactualisées, ses compétences sont ainsi à la pointe du métier. 

Salariés en reconversion : une valeur ajoutée pour l’entreprise

Pour conclure, un candidat en reconversion c’est : les avantages d’un profil sénior combinés aux atouts d’un profil junior, sans avoir les inconvénients de ces deux profils. 

Le « converti » a de l’expérience et connaît déjà le monde de l’entreprise, mais il a également l’avantage de posséder des connaissances actualisées sur un métier qui le passionne et pour lequel il n’a pas hésité à sortir de sa zone de confort. 

Articles similaires