Alternance : 4 conseils pour allier travail et études

Ça y est ! La rentrée arrive à grands pas ! Si comme 700.000 étudiants vous avez signé un contrat d’alternance, cet article est fait pour vous ! 

L’alternance séduit de plus en plus, avec une hausse de 37% des contrats signés dans le secteur privé entre 2020 et 2021, d’après une étude menée par l’Etudiant. Et on comprend pourquoi ! Cette formule mélangeant travail en entreprise et études sur une période allant généralement de 1 à 2 ans est idéale pour se professionnaliser tout en gardant une place sur les bancs de l’école. L’alternance est également le meilleur moyen de mettre en pratique ce que vous apprenez en cours dans un contexte professionnel. 

Mais attention à ne pas tomber dans les pièges que ce type de formation vous tend. Qui dit travail et études dit deux tâches à gérer en même temps et croyez-nous, c’est parfois loin d’être évident. 

Trouver son rythme de croisière n’est pas simple, surtout au début ! Nul besoin de paniquer, Le Pupitre vous a concocté le graal des conseils pour vous préparer au mieux aux challenges qui vous attendent ! 

Conseil n°1 : L’organisation comme maître mot 

On commence tout de suite avec le plus délicat… et le plus important ! Si pendant toute votre scolarité vos professeurs vous ont rabâché qu’il fallait être organisé pour gérer au mieux ses études, c’est d’autant plus vrai en alternance. 

Si vous n’êtes pas organisé, vous allez vite être débordé et il est compliqué de rattraper son retard quand les tâches s’accumulent au travail ET en cours. De plus, vous serez probablement amené à faire des travaux de groupe, et devrez passer par la case mémoire à rédiger qui nécessite de s’y prendre à l’avance.

C’est à vous de trouver votre rythme de croisière en fonction de votre rythme d’alternance, qui varie en fonction des programmes. Tantôt 2 semaines de cours et 2 semaines de travail, ou encore 3 semaines / 1 semaine et même 3 jours / 2 jours. Il n’existe pas vraiment de formule idéale mais gardez une chose en tête : mieux vaut séparer clairement vos tâches en entreprise et vos études ! 

Triez ensuite vos missions par degré de priorité en fonction du  temps que vous estimez devoir accorder à celles-ci. 

De nombreux outils en ligne existent pour suivre l’avancement de vos différents projets. Nous vous suggérons Trello ou Asana (des outils aussi très utilisés en entreprise). 5 minutes par jour suffiront pour dire ciao aux devoirs rendus en retard ! 

Après, si vous êtes un peu old school, un agenda tenu régulièrement à jour ou un carnet fera parfaitement l’affaire 😉 

Enfin, n’hésitez pas à faire des bilans sur l’avancée de vos projets, y compris lorsqu’ils sont terminés. Regardez ce que vous avez fait pour en tirer des conclusions. Ai-je terminé dans les temps ? Combien ce type de tâche me prend-il en moyenne ? Quelles ont été les difficultés auxquelles j’ai fait face ? Aurais-je pu faire les choses différemment ? 

En ayant cet état d’esprit, vous progresserez beaucoup plus rapidement ! 

Conseil n°2 : Ne pas tout mélanger

L’essence même de l’alternance est de concilier travail et études. Il ne faut donc pas en mettre un de côté ! L’alternance est avant tout une question d’équilibre entre deux objectifs : valider sa formation et performer dans votre entreprise. 

Souvent, les étudiants choisissent l’alternance pour acquérir de l’expérience professionnelle et ont tendance à mettre les études au second plan. C’est un des pièges les plus courants. 

Si vous mettez vos études de côté, d’une part, vous risquez de rater votre année et de ne pas obtenir votre diplôme ; d’autre part pour être expert dans votre domaine il faut aussi avoir des connaissances théoriques ! Les entreprises attendent de vous que appliquiez ce que vous avez appris en cours dans votre travail, c’est une des raisons pour lesquelles vous avez été embauché !   

Il peut aussi être tentant de travailler pour son entreprise pendant que vous êtes en cours. Soyons très clair, c’est LA chose à éviter, même si cela vous semble être une tâche urgente. Vous trouverez du temps pour terminer ce que vous avez à faire pendant votre temps en entreprise, les enjeux sont trop importants. 

Conseil n°3 : Pensez à votre vie personnelle

Le rythme est intense et les tâches s’accumulent ? Vous avez le moral en baisse ? Il est temps de faire une pause et de prendre un peu de bon temps !   

Le bien-être au travail et dans les études passe aussi par l’épanouissement dans la vie personnelle. Avoir la tête dans le guidon toute l’année ne sera jamais gage de productivité.

Pensez à vous et à vous aérer l’esprit de temps en temps. Sortez avec vos amis, votre famille et faites du sport régulièrement (au moins 2h par semaine). Votre moral vous remerciera ! Il serait dommage de faire un burnout pendant vos études non ? 

De plus, quand vous êtes en alternance vous avez le statut de salarié avec tous les avantages qui viennent avec ! Et oui, vous avez bien le droit à 5 semaines de congés payés par an. Il serait dommage de ne pas les utiliser…

Mais encore une fois, il faut trouver le bon équilibre ! Comme tout dans la vie, il ne faut pas abuser des bonnes choses. Si vous sortez trop vous ne serez plus capable de gérer votre travail ou vos études voir même les deux ! De plus, contrairement à vos collègues, votre journée de travail ne s’arrête pas lorsque vous rentrez chez vous. Il faut passer par la case devoirs, mémoire et autres projets de groupe. Malheureusement, vous devrez aussi accorder du temps à vos études pendant les week-ends car lors de jours/semaines en entreprise la fatigue risque de prendre le dessus sur votre motivation.

Conseil n°4 : Pas de panique, vous êtes bien entouré

Les entreprises comme les professeurs le savent, le rythme de l’alternance n’est pas simple. Si vous sentez que la panique pointe le bout de son nez, n’hésitez pas à demander de l’aide, à en parler. Vos tuteurs et professeurs sont là pour vous épauler toute l’année. 

Vous restez en phase d’apprentissage, il est normal d’avoir des questions ! Plus vous en poserez, plus vous montrerez de l’intérêt pour ce que vous faites et plus vous gagnerez en confiance et en autonomie. Et oui, vous n’allez pas devenir un expert en deux semaines !  Toutes les questions sont les bienvenues que ce soit pour des questions techniques, d’organisation, sur votre mémoire ou même pour partager vos préoccupations. Ne restez en aucun cas seul avec vos doutes et interrogations !

Ce que vous devez retenir

L’alternance est un challenge pour bon nombre d’étudiants, mais cette formation reste aujourd’hui l’une des plus valorisées par les entreprises. Alors étudiantes, étudiants, courage ! Vous passerez cette étape avec succès et réussirez avec brio votre entrée dans le monde du travail.

Pensez à suivre ces quelques conseils et vous décrocherez le CDI de vos rêves !  

Articles similaires