Comment augmenter vos chances de vous faire chasser ?

@Pexels

Il est loin le temps où les recruteurs devaient poster une annonce dans le journal pour obtenir des candidatures ! Le monde du travail est en constante évolution et dans de nombreux secteurs, la guerre aux meilleurs profils est rude ! Les nouveaux outils numériques qui apparaissent chaque jour entraînent une obsolescence rapide des compétences techniques. Les profils à la pointe de ces nouvelles technologies se font de plus en plus rares et sont sur-sollicités. 

Recruteurs et chasseurs de tête se livrent une véritable guerre pour dénicher les meilleurs talents. 

Vous pensez faire partie de ses profils ? Il est maintenant temps de le faire savoir pour que les chasseurs de tête viennent directement à vous. 

Voici les 3 points sur lesquels vous devez vous concentrer pour être contactés par les chasseurs de tête. 

Être visible sur le web

Internet est le lieu idéal pour se faire contacter par un chasseur de tête . Pourquoi ? Car vous choisissez ce qui est mis en avant, c’est ce que l’on appelle le personal branding. C’est une pratique qui consiste à promouvoir vous même votre propre image et vos propres compétences à travers les différents réseaux sociaux, professionnels ou non. 

Un personal branding optimal demande d’y consacrer un petit peu de temps et de motivation.

Voici comment procéder :

Première étape et la plus importante : créer et tenir à jour son profil LinkedIn. C’est votre vitrine, toutes vos expériences, compétences et vos relations doivent y être inscrites. LinkedIn est un outil formidable et peut à lui seul suffire à vous rendre visible des recruteurs susceptibles de vous contacter. 

Cependant attention, il y a de grandes chances pour que les recruteurs ne s’arrêtent pas uniquement à votre profil LinkedIn mais aillent aussi un petit peu plus loin. 

Si vous ne l’avez pas fait depuis un moment , retournez faire un tour sur votre profil Facebook ou Twitter et effacez les photos qui pourraient être embarrassantes… Profitez-en pour y renseigner vos précédentes expériences professionnelles et en y ajoutant les mots-clefs importants de votre domaine d’activité. 

Prenez également un moment pour taper votre nom sur Google et voir ce qui ressort en premier. Cela vous donnera une indication sur votre niveau de visibilité sur le web et surtout ce qui ressort le plus. 

Si vous êtes activement en recherche, vous pouvez ajouter et mettre à jour votre CV dans les différentes CVthèques telles que Monster, Cadreemploi, le site de l’Apec, etc.. Si votre profil intéresse un recruteur, vous serez rapidement contacté

Contacter les cabinets de recrutement 

Pourquoi attendre que les recruteurs viennent à vous alors qu’il est possible d’aller directement à eux ! 

Pour que cette technique soit efficace, il convient de multiplier les envois aux différents chasseurs de têtes. En effet, si vous ne vous arrêtez qu’à un seul envoi, il y a des chances que vous ne soyez pas contacté avant un bout de temps. 

2 autres avantages à contacter les cabinets de recrutement :

  • Vous montrez que vous êtes disponible et vous vous faites connaître des recruteurs
  • Cela vous permet d’agir en toute discrétion si vous êtes toujours en poste, tout en étant proactif. 

Autre conseil : Si vous êtes appelé par un chasseur de tête et que vous n’êtes pas intéressé par l’offre, soyez tout de même polis et courtois, il se souviendra sûrement de vous pour une prochaine offre. 

Prenez soin de votre réseau 

Entretenir et faire jouer votre réseau est l’un des meilleurs moyens pour trouver rapidement un emploi ou, tout du moins, obtenir des conseils et des informations qui pourraient vous servir dans votre recherche. 

Certes, démarcher vos anciennes relations professionnelles ou vos connaissances n’est pas la tâche la plus agréable et le “piston” peut être encore mal perçu. Cependant, il n’y a aucune honte à cela et mettre toutes les chances de votre côté est tout à votre honneur. 

De plus, il faut faire une distinction entre la cooptation et le pistonnage. Coopter quelqu’un, c’est le recommander pour ses compétences professionnelles, pour un poste précis et non pas parce qu’on l’apprécie en tant que personne.
A l’inverse du pistonnage qui consiste à appuyer la candidature de quelqu’un que l’on connaît sans être sûr qu’il soit compétent pour le poste à pourvoir. 

Développer son réseau professionnel n’est pas toujours intuitif pour tout le monde. Il existe cependant quelques actions simples et efficaces que n’importe qui peut mettre en oeuvre rapidement :

  • Utiliser le réseau Alumni de votre école ou de votre université ;
  • Rester à l’affût en permanence et indiquer explicitement à votre entourage que vous êtes en recherche d’emploi
  • Rejoindre des communautés, groupes ou associations en rapport avec votre domaine d’activité. 

Articles similaires