Comment booster sa marque employeur ? 

@Pexels

Le monde du recrutement est en perpétuelle évolution. Alors, à l’heure où la concurrence fait rage et où les candidats sont sur-sollicités, il est important de travailler correctement sa marque employeur. 

Tout d’abord qu’est-ce que la marque employeur ? Il s’agit de l’image de marque renvoyée par une entreprise : sa réputation, son identité et ses valeurs. S’il est aussi important d’en prendre soin, c’est parce que votre marque employeur peut vous faire vous démarquer de la concurrence et surtout inciter les meilleurs candidats à postuler chez vous.

En effet, aujourd’hui un bon salaire ne suffit plus à faire pencher la balance pour tel ou tel autre poste. De nombreux autres facteurs entrent en compte, parmi lesquels la marque employeur. Un candidat a besoin de se sentir en confiance et en accord avec les valeurs de sa potentielle future entreprise. Par ailleurs, une étude LinkedIn, publiée en 2015, révélait que les entreprises avec une marque employeur forte obtenaient un taux de réponses aux InMail supérieur de 31%

Pourquoi la marque employeur est-elle un atout-clé ? 

Votre marque employeur peut être une véritable carte à jouer pour recruter les meilleurs talents. Elle permet aux candidats de pouvoir se projeter à leur futur poste ainsi qu’avec leur future équipe. Si la culture d’entreprise est en adéquation avec ses propres valeurs, le candidat sera bien plus enclin à accepter le poste que vous lui proposez. Toutefois, il ne faut pas non plus oublier qu’une bonne marque employeur permet également de garder vos collaborateurs à vos côtés. 

Concrètement, une marque employeur forte permet de : 

  • Se différencier de la concurrence ;
  • Avoir accès aux meilleurs talents ;
  • Réduire le coût de recrutement ;
  • Renforcer sa culture d’entreprise ;
  • Gagner en visibilité ;
  • Renforcer sa réputation et son image de marque.

Alors, si vos recrutements battent de l’aile, il est peut-être temps de revoir votre marque employeur. Aujourd’hui, le Pupitre vous donne 5 grands conseils pour y parvenir rapidement et facilement. 

1. Définir les valeurs de son entreprise 

La première chose à faire, dans le cas où elle n’aurait pas encore été faite, c’est de définir les valeurs qui unissent et rassemblent les collaborateurs de votre entreprise. Avoir une culture d’entreprise forte permet une identité claire. Pour cela, il faut se questionner sur les points que vous souhaitez mettre en avant. 

Comment se définit votre entreprise ? Quelle est sa mission et ses enjeux ? Autour de quelles valeurs communes se retrouvent les collaborateurs ? Quelles sont ses convictions et qu’est-ce qui la caractérise ? En quoi est-elle différente de ses concurrents ? 

C’est en répondant à ces questions que vous arriverez à définir votre identité et à déterminer vos valeurs. Une fois cette étape-clé franchie, vous allez pouvoir communiquer à ce propos. En effet, afin d’attirer des talents qui partagent et adhèrent à vos valeurs, il va falloir énormément communiquer à ce sujet. Les candidats ne sont pas devins, et sans une communication efficace et claire, vous risquez d’attirer des talents qui ne partagent pas vos motivations.

Deux bons moyens d’identifier ses valeurs et de se forger une bonne culture d’entreprise sont : 

  • Le storytelling. Cela vous permet de vous replonger dans l’histoire de votre entreprise et d’en raconter son histoire : la création, les épreuves et les défis que vous avez dû surmonter, son évolution…
  • Le brainstorming. Comme dit l’adage “seul on va plus vite, ensemble on va plus loin”. Réunissez tous les collaborateurs et réfléchissez ensemble à ce qui vous unit les uns et les autres. Votre identité doit être 100% authentique. 

2. Optimiser sa communication

Comme je l’ai souligné précédemment, bien communiquer est primordial pour que votre marque employeur devienne un véritable atout pour votre entreprise. Pour ce faire, vous devez être visible, et cela passe notamment par votre site carrière et vos réseaux sociaux. Vous devez les choyer, ils vous le rendront au centuple. 

  • Le site carrière : C’est à cet endroit que le candidat pourra postuler à l’une des offres que vous proposez. Il s’agit d’un endroit stratégique et par conséquent décisif pour lui. Voyez votre espace carrière comme la vitrine de votre entreprise, il faut qu’elle donne envie à la personne d’y entrer. Alors exit les pages de recrutement classiques et fades, faites en sorte de créer un véritable espace accueillant, dédié aux candidats. Ces derniers seront ainsi plus enclins à y déposer leurs candidatures. 

Pour optimiser votre site carrière, sélectionnez les informations les plus pertinentes : présentation de l’entreprise, des métiers, ainsi que des offres à pourvoir. N’oubliez pas d’ajouter un espace pour les candidatures spontanées. Vous pouvez également informer les candidats sur votre processus de recrutement. Enfin, il faut que votre page carrière soit responsive, c’est-à-dire qu’elle s’adapte à tous les supports : ordinateurs, mobiles, tablettes. 

  • Les réseaux sociaux : Les réseaux sociaux se sont imposés comme un lieu de chasse hors pair pour les recruteurs. Ils s’avèrent être particulièrement utiles pour recruter dans les secteurs en tension. Mais les réseaux sociaux sont aussi les grands privilégiés des candidats pour rechercher un nouvel emploi. C’est pourquoi il est important de ne pas les négliger. 

Si les réseaux sociaux sont un bon moyen de diffuser les offres d’emploi, il s’agit aussi et surtout d’un véritable atout pour faire valoir la marque employeur de son entreprise. En effet, selon CareerAct, 70% des Millenials utilisent les réseaux sociaux pour évaluer la marque employeur d’une entreprise. Les réseaux sociaux, comme LinkedIn par exemple, permettent aux candidats d’interagir avec votre entreprise et ses salariés. 

  • LinkedIn. En 2022, LinkedIn comptabilise 830 millions de membres dans le monde, dont 24 millions en France. Cela en fait la plateforme idéale pour créer du lien et interagir avec les acteurs du secteur. Elle permet aussi de promouvoir vos offres d’emploi et de partager votre culture d’entreprise : nouvelles arrivées, évènements internes et externes etc. 
  • Instagram. Il s’agit du réseau social parfait pour partager les coulisses de l’entreprise, notamment à l’aide de vidéos illustrant la vie au sein de votre entreprise, les évènements mis en place, des témoignages de collaborateurs etc. 
  • Twitter. T Si l’utilisation de Twitter pour soigner votre marque employeur est sans doute moins intuitive que celle de LinkedIn ou Instagram, en fonction de votre secteur d’activité, ce réseau social reste idéal pour interagir avec votre communauté ainsi qu’avec les acteurs de votre secteur. Twitter permet en effet une libre expression, ce qui favorise la transparence et l’accessibilité.
  • YouTube. Créer une chaine YouTube peut-être judicieux pour poster des interviews de collaborateurs, présenter vos métiers et votre culture d’entreprise ainsi que pour montrer vos évènements. L’aspect vidéo est un vrai plus. 

3. Soigner ses offres d’emploi et son processus de recrutement

Autre point important pour booster sa marque employeur : la rédaction des offres d’emploi. En effet, si une fiche de poste à pour objectif principal d’indiquer les missions à réaliser et les compétences clés à avoir, se limiter à ce listing peut être contreproductif.

Optez plutôt pour une offre d’emploi attrayante et faite preuve d’originalité : votre annonce doit vous permettre de vous démarquer. Une annonce originale, avec de l’humour, où la marque employeur est forte, sera bien plus impactante qu’une offre lambda qui ne fait que lister les missions du poste. Pensez également au ton que vous voulez adopter, celui-ci reflète immédiatement l’âme de l’entreprise, ses valeurs et sa culture. Faites toutefois en sorte que le ton employé corresponde à votre cible. 

L’offre d’emploi est aussi le moyen de fournir aux potentiels candidats des informations concrètes sur l’entreprise : son histoire, ses valeurs, son évolution, le nombre d’employés, l’âge moyen des collaborateurs ou encore le taux de parité hommes-femmes, par exemple. Cela permettra aux candidats de mieux se projeter au sein de votre organisation. 

Évidemment, les informations relatives au poste sont essentielles. Vous pouvez également dresser “le portrait du candidat idéal”, ou encore indiquer “5 raisons de nous rejoindre”. De même, n’hésitez pas à préciser les avantages offerts par l’entreprise : afterworks, séminaires, team building etc. Cela permettra aux candidats de se familiariser avec l’entreprise et sa culture. 

Pensez également à aborder le sujet de la rémunération ! Si vous aimez savoir où vous mettez les pieds avec un candidat, sachez qu’il en est de même pour lui. Du fait de sa posture, celui-ci osera peut-être moins vous questionner à ce propos. Facilitez lui la tâche, en indiquant à minima une fourchette de prix. Certains candidats ne postulent qu’aux offres où le salaire est mentionné. Il serait dommage de se priver d’un super talent juste parce qu’il manquait cette information. 

En outre, n’omettez pas d’informer vos potentiels futurs collaborateurs sur votre processus de recrutement. Une infographie Career Builder montre que 60% des candidats, soit 3 sur 5, abandonnent le processus de recrutement lorsque ce dernier est trop complexe. Enfin, n’oubliez pas que l’expérience candidat peut jouer en votre faveur ou à l’inverse en votre totale défaveur. Ainsi, restez courtois et cordial tout le long du processus de recrutement et ne laissez pas de candidatures sans réponses, même si elle est négative. Un candidat, même avec qui cela n’a pas fonctionné, pourra vous faire une bonne publicité s’il se sent considéré et respecté.

4. Une bonne qualité de vie en entreprise 

On passe la grande majorité de nos journées au travail, ainsi pour renforcer sa marque employeur cet élément est à ne surtout pas négliger. La qualité de vie dans l’entreprise est un point essentiel pour booster sa marque employeur. En effet, qui aura envie de rejoindre ou de conseiller une entreprise où il ne fait pas bon vivre (ou plutôt travailler) ? Personne, je vous le confirme. 

Travaillez sur l’agencement de vos locaux, si vous en avez. Un cadre de travail agréable sera plus motivant et encourageant, et un collaborateur placé dans de bonnes conditions, c’est un collaborateur performant !

N’hésitez pas à rendre vos locaux confortables et accueillants. Créez différents espaces de travail, certains plus solennels, d’autres plus “chill” avec des petits canapés ou poufs, par exemple, pour s’adapter aux différents moments de vie de vos collaborateurs. Ajoutez des plantes et des végétaux : cela rend généralement le lieu plus apaisant. Décorez vos murs, de sorte à faire transparaître votre identité. En outre, n’oubliez pas de créer des espaces de détente communs, où les salariés pourront prendre une pause ensemble. Concrètement : aménagez l’espace de travail de façon à ce qu’il vous ressemble. 

Outre les locaux, pensez à valoriser les avantages offerts par l’entreprise : abonnement à la salle de sport, salle de sieste, flexibilité des horaires, évènements internes, séminaires etc. Mettez également en avant votre positionnement RSE. De plus en plus de candidats s’intéressent aux grands enjeux sociaux et climatiques, ainsi un engagement RSE peut faire pencher la balance en votre faveur. 

5. Impliquer ses collaborateurs 

Vos collaborateurs sont vos meilleurs ambassadeurs ! Ils sont les mieux placés pour juger objectivement et sincèrement l’entreprise dans laquelle ils évoluent au quotidien. Ainsi, donnez-leur l’occasion de pouvoir s’exprimer et donner leur avis. Cet échange sera quoi qu’il arrive instructif et vous permettra de cibler vos points forts et, à l’inverse, de travailler sur vos points faibles.

Si vos employés sont fiers de l’entreprise pour laquelle ils travaillent et qu’ils sont en accord avec ses valeurs, ils seront plus enclins à en parler favorablement à leur entourage ainsi que sur leurs réseaux personnels. Ils diffuseront ainsi une bonne image de l’entreprise, et votre marque employeur n’en sera que renforcée. Ainsi, ce point est complémentaire avec le précédent : ne négligez pas la QVT, qui reflète dans une certaine mesure votre culture d’entreprise. 

En conclusion : 

  • Soyez à l’écoute de vos collaborateurs, de leur bien-être et de leurs requêtes.
  • Proposez un espace de travail épanouissant.
  • Organisez des évènements internes, team building, séminaires, afterworks etc. afin de souder les équipes et de renforcer les liens. 
  • Communiquez sur vos réseaux sociaux à propos de vos évènements et des nouvelles arrivées / départs à la retraite : vos collaborateurs se sentiront bien accueillis et/ou remerciés, et vous renverrez une belle image de marque.
  • Soyez ouverts au changement et à toute remarque constructive
  • Travaillez avec soin votre processus de recrutement et l’expérience candidat.

Enfin, si après avoir lu tout ça vous hésitez encore à améliorer votre marque employeur, n’oubliez pas qu’une marque employeur forte permet de réduire les coûts de recrutement. En effet, meilleure est la marque employeur, moins l’entreprise devra investir dans des campagnes marketing ou de recrutement, et ça, ce n’est pas négligeable !

Articles similaires