Comment conserver un bon équilibre vie pro / vie perso ? 

On en a beaucoup parlé, même trop parlé…. Et on vous le répète à nouveau : le COVID est venu perturber nos habitudes quotidiennes et a vu la vie professionnelle et la vie personnelle se mélanger.

Que ce soit pour les étudiants en stage comme pour les jeunes cadres dynamiques… Plus de deux ans après, le télétravail, démocratisé pendant la pandémie, a totalement changé notre manière de travailler. Lorsque son lieu de vie personnel devient aussi son lieu de travail, il est nécessaire de fixer des limites. Comment fermer la porte de l’une pour mieux ouvrir celle de l’autre ?

Aujourd’hui, le pupitre vous livre ses conseils pour conjuguer au mieux vos deux vies, entre un call avec l’équipe marketing et la machine à laver qui vient de terminer son cycle. 

Pourquoi notre génération a besoin d’équilibrer ses deux vies

Depuis plusieurs années, l’envie de préserver sa vie personnelle s’affirme au sein de la population active. On constate une mouvance où l’on souhaite tout concilier sans se laisser dévorer par le travail.

Il y a encore quelques décennies, l’ancienne génération était prête à sacrifier un peu de sa vie personnelle pour le travail. Aujourd’hui, subsiste une réelle inversion où la jeune génération n’a plus envie de faire les mêmes sacrifices que la précédente. 

Pendant des années, une idée persistait : en se sacrifiant un peu, en donnant un peu de son temps à l’entreprise, on faisait d’une part, le bien de l’entreprise en elle-même et également son propre bien. Depuis quelques années, l’incertitude sur l’avenir régnant en maître, le sacrifice qu’on est capable de faire risque de se retourner contre nous.

Un jeu d’équilibre

Alors même si les mentalités évoluent sur le sujet, le travail prime encore sur tout le reste de nos vies. Notre souhait de réussir professionnellement peut nous pousser à mettre de côté notre bien être et, aujourd’hui, il apparaît nécessaire de trouver l’équilibre vie professionnelle / vie personnelle qui conditionne à être cette personne qui donne la même priorité aux exigences de sa carrière qu’à celles de sa vie personnelle.

Pour cela :

Posez vous les bonnes questions

Déterminer ce que vous donnez à l’entreprise et la façon dont vous recevez.

– Qu’est ce que vous donnez dans votre entreprise chaque jour, chaque mois, depuis des années ?

– Est-ce que vous recevez assez en retour de la part de votre hiérarchie ? De vos collègues ? De vos clients ? 

L’équilibre entre donner et recevoir dans votre vie personnelle

– Avez-vous le sentiment de recevoir assez en retour ? De votre partenaire ? De votre entourage ? Des personnes avec qui vous passer régulièrement du temps ? 

Il existe un équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle et des limites doivent s’imposer. Sans limite, vous aurez le sentiment constant d’être dominé par rapport aux besoins qui ne sont pas les votre. 

S’organiser

Après s’être posé les bonnes questions, il est nécessaire d’apprendre à bien organiser ses journées au travail pour que ces dernières n’impactent pas votre temps libre et ainsi vous éviter une surcharge mentale qui peut parfois conduire à un burn-out.

Bien gérer son emploi du temps 

« Je n’avais pas besoin de lire ça pour le savoir » nous direz-vous mais, même si ce conseil apparaît comme évident, on ne le répétera jamais assez : tenir un agenda est un élément clé dans son organisation pour éviter de partir rapidement dans tous les sens.

Choisir comment s’organiser et apprendre à prioriser

Vous êtes plutôt post-it, vieux carnet, agenda électronique. Aucune méthode n’est à privilégier, tout dépend de votre personnalité.

Nous, on a une super technique : une feuille blanche, tirez deux traits au milieu de la feuille, un dans le sens de la longueur, l’autre dans celui de la largeur pour obtenir 4 parties distinctes.

Numérotez les de 1 à 4 et déterminez ainsi vos priorités pour ainsi obtenir une visibilité sur les tâches prioritaires et sur celles, moins urgentes. 

Lisez vos mails à heures fixes

L’arrivée d’un email nous coupe subitement dans notre travail car chaque courrier semble plus important que le précédent. Afin d’être plus efficace, programmez des plages horaires pour les consulter et évitez ainsi d’être parasité.

Fermer sa porte

Soit on prend ce conseil au pied de la lettre si vous avez la chance d’avoir un bureau attitré, soit on le voit de manière plus abstraite : déterminez des moments où vous vous fermez à vos collègues, ou en télétravail, à vos enfants qui vous courent dans les pattes… afin de rester concentré, au moins une ou deux heures d’affilée pour travailler de manière intensive. 

S’accorder des pauses

Prendre un goûter n’est pas réservé qu’aux enfants. Si cela peut vous faire sourire, ce rituel doit s’inscrire dans votre organisation de travail car c’est une pause nécessaire. On pense trop souvent que les pauses sont réservées aux fumeurs mais, même si la nicotine ne fait pas partie de votre quotidien, accordez vous du répit pour prendre l’air ou manger un fruit. Vous ne serez que plus productif par la suite.

Ne pas ramener son travail à la maison 

Même si le télétravail va à l’encontre de ce conseil, même chez soi il faut apprendre à déconnecter. Tous vos outils et autres logiciels ne doivent pas perturber votre temps libre. Interdisez-vous de lire vos emails ou habituez vous à refuser des réunions à des horaires qui débordent sur votre vie privée, même à la maison. 

Apprendre à déconnecter 

Une fois vos limites fixées, il ne vous reste plus qu’un principe à appliquer afin de trouver le parfait équilibre : apprendre à déconnecter. Une coupure nette et précise entre vos deux vies : professionnelle et personnelle. À la fin de votre journée de travail, qu’elle soit effectuée en présentiel ou bien à la maison, laissez tout derrière vous, ce qui vous a occupé, angoissé, vos collègues, vos réunions… Une coupure difficile à faire avec l’avènement du télétravail mais il est nécessaire d’apprendre à travailler sans trop empiéter sur son espace privé, littéralement ou non. On entend par là, se caler les mêmes horaires de travail qu’au bureau, faire place nette à la fin de la journée et bien sûr, éteindre son ordinateur. Des gestes qui peuvent paraître anodins, mais qui équilibrent votre vie professionnelle et votre vie personnelle pour conjuguer au mieux les deux. 

Articles similaires